Pourquoi l’alopécie de l’automne ?

Pourquoi l’alopécie de l’automne ?

Avant tout, définissons le terme alopécie. Celui-ci désigne simplement la chute des cheveux ou des poils.

Lorsque nous parlons d’alopécie de l’automne, nous parlons de la chute réactionnelle des cheveux à l’arrivée de l’automne. En effet, de nombreuses études ont déterminé que nous perdons davantage de cheveux à cette période de l’année. Cette perte est due au résultat d’une fatigue accumulée juste avant l’été (boulot, examen, etc) et d’une phase de chute (phase télogène) qui se met en pause durant l’été et qui se remet en marche à l’automne. D’où cette impression, qu’en été, nos cheveux paressent plus abondants.

Rassurez-vous, cette chute peut être évitée, si on s’y prend à temps. Et c’est là que les produits Pouss’Express interviennent comme la solution miracle.

Pour garder vos cheveux résistants au fil des saisons, nous vous conseillons de faire deux cures par an. Chacune d’entre elles dure une période de trois mois s’étalant de mars à mai et de septembre à novembre. Toutefois, en fonction des résultats recherchés, les produits Pouss’Express peuvent être utilisés continuellement. De plus, ceux-ci sont bio et respectent votre peau.

Question alopécie, il en existe beaucoup de types. Faute de temps, nous ne pourrons pas toutes les évoquer, mais en voici quelques-unes.

Il y a tout d’abord la calvitie. Il s’agit certainement de la forme d’alopécie la plus connue. Elle touche les hommes et est héréditaire dans la plupart des cas. L’alopécie de traction est due à des queues-de-cheval trop tirées, des applications de rallonges à la kératine ou encore à des tresses ou tissages trop serrés. Il existe aussi l’alopécie hormonale. Celle-ci est provoquée par un changement hormonal comme, par exemple, un accouchement.

La plupart de ces alopécies peuvent être soulagées, voir traitées, par les produits Pouss’Express. Il faudra toutefois que le bulbe capillaire soit toujours présent afin de permettre la repousse des cheveux.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email